Articles avec le tag ‘newsletter’

Newsletter : Pourquoi pas une nouvelle approche ?

Jeudi 7 janvier 2016
NEWSLETTER : ET SI VOUS OPTIEZ POUR UNE NOUVELLE APPROCHE ?

Combien de newsletters attendez-vous de recevoir avec impatience ? Dix, cinq, deux… aucune ? Vos abonnés sont-ils intéressés de la recevoir ? Ou s’agit-il d’un email de plus dans leur boite de réception ? Comme j’ai eu la chance de tester moi-même les différentes stratégies, j’ai eu l’idée de vous partager quelques trouvailles et réussites.

Je sais, vous le savez, il ne faut pas envoyer de la pub. Mais le faites-vous quand même ? Faites-vous seulement teaser vos clients lorsque vous avez une vente, un nouveau produit, un événement…

Je sais pertinemment que le meilleur moyen de développer un réseau, créer des liens et éventuellement faire des ventes, est de bien communiquer avec ses clients. Je le fais depuis 2009 avec Chinookavetnure.com et 90% mon marketing ne passe que par mes bulletins depuis 5 ans.

Une bonne stratégie est de connaître son audience. Vous devez savoir ce qu’ils aiment, répondre à un besoin ou un questionnement.

Mettez-vous à la place de vos abonnés

Imaginez que vous avez besoin d’en savoir plus sur un domaine particulier. Où allez-vous chercher de l’information ? Quelle est la ressource de référence ?  Votre site internet devrait avoir été réfléchi et optimisé en fonction de ces réponses.

Votre courriel sera une main tendu pour attirer les gens sur votre site internet. L’objectif est d’engager la conversation avec eux  via vos courriels et ensuite leur proposer vos produits ou services via votre site Internet.

Envoyer tous les mois les 4 articles publiés sur votre blog n’a franchement pas grand intérêt, il faut aller plus loin. Vous devez savoir ce que votre clientèle souhaite savoir, entendre et recherche. Il faut envoyer le contenu au bon moment pour engendrer un appel action (call-to-action, en latin ;) )

*Une stratégie qui est intéressante serait de préparer une séquence d’emails que tout nouvel abonné va recevoir. Un bon moyen de bien démarrer votre relation, de segmenter votre base de données en leur demandant quel type de sujets les intéressent le plus ?

Votre premier email doit les charmer

Généralement, quand on s’inscrit à une newsletter, on reçoit les premiers messages c’est le meilleur moment pour faire bonne impression. Plusieurs outils permettent de

En effet, au lieu de vous contenter de partager des banalités corporates, optez pour un message plus personnel. Selon la taille de la structure dans laquelle vous travaillez, rédigez un email de ce genre :

Sujet : Bienvenue sur [newsletter] (voici ce que l’on peut faire pour vous)

Contenu : Bonjour [prénom si vous l’avez],

Je suis [votre nom], le [fondateur, président, directeur marketing] de [entreprise/blog] et je vous remercie de vous être inscrit à la newsletter.

D’ici les prochains jours, je vous enverrai des messages dont le but sera de vous aider à [bénéfice principal + d’autres bénéfices éventuellement].

Avant de vous quitter, j’aimerais que nous fassions connaissance.

Pouvez-vous me parler de ce à quoi vous êtes confronté en ce moment ? Je pourrais peut-être vous aider à trouver une solution.

En tout cas, je suis à votre disposition pour échanger.

Bien à vous
[votre nom]
[fondateur, président, directeur marketing] de [entreprise/blog]

 

Avouez que vous n’avez jamais reçu ce genre d’email après vous être inscrit à une newsletter ????

Bien entendu, il faut que vous répondiez à votre abonné lorsqu’il vous répondra.

S’il y a une chose à retenir, c’est de mettre de l’humain dans vos emails. Ne soyez pas le directeur marketing froid qui « balance » un broadcast aux abonnés. Soyez plutôt la personne de confiance qui sera là pour apporter de bonnes infos. Personnalisez également le message donné en exemple pour l’adapter à votre situation. Cela fonctionnera si vous démarrez une nouvelle newsletter ou que vous relanciez une newsletter existante.

Votre but doit être de surprendre agréablement vos abonnés. Ils doivent se dire : c’est bien la première fois que je reçois un tel message d’une newsletter.

Continuez sur votre lancée et créez du lien

Une fois que vous aurez fait bonne impression, vous allez devoir continuer de communiquer avec vos abonnés. Il est certain que les actualités de votre entreprise ne leur apporteront rien de concret. Dans la plupart des cas, ce genre d’email sera supprimé aussi vite qu’il aura été ouvert.

Le premier message était différent, vous devez poursuivre avec les suivants.

De quoi parler dans ce cas ? C’est très simple.

Étant donné que vous avez lu les réponses de vos abonnés concernant leurs problèmes, tout ce que vous avez à faire est d’écrire sur ces sujets su votre blogue. Si vous avez déjà parlé d’un sujet demandé, profitez-en pour leur présenter un article de votre blog (cela peut aussi être une vidéo YouTube, une présentation Slideshare, votre page instagram, ou tout autre type de contenu).

Vous pouvez rédiger un email de ce genre :

Sujet : Comment gérer le [sujet épineux], un exemple concret

Contenu : Bonjour [prénom si vous l’avez],

À chaque fois que quelqu’un s’abonne à la newsletter de [entreprise/blog], je demande quel est leur plus gros problème du moment.

Les abonnés m’ont envoyé un grand nombre de messages concernant [sujet épineux]. C’est pourquoi j’ai pris un peu de temps pour vous en parler dans ce message.

[donner des pistes à explorer en fournissant un contenu pertinent]

D’ici quelques jours, je vous enverrai un message sur [sujet épineux 2], car c’est un autre point à ne pas prendre à la légère.

Bien à vous
[votre nom]
[fondateur, président, directeur marketing] de [entreprise/blog]

Ce type de courriel reste pertinent et répond à des besoins, des questionnements et cet email aura son effet.

Surtout, ne faites pas la promotion de vos produits ou services tout de suite. Votre abonné sait qui vous êtes, s’il estime que vous pouvez l’aider, il vous le fera savoir. À la limite, vous pouvez tenter de conclure la vente si l’abonné répond à cet email pour en savoir plus. Bien entendu, cet email n’est qu’un exemple neutre, mettez-y votre couleur et personnalité !

 

Pensez toujours sur le long terme

Une fois que vous aurez envoyé plusieurs emails de qualité à vos abonnés, vous pourrez promouvoir vos produits ou services. Attention tout de même à ne pas les harceler. Vos abonnés peuvent bien comprendre que vous tentiez de vendre, mais ils ne sont pas là pour ça en premier lieu.

Rappelez-vous que vous avez accès à leur boite de réception. Faites en sorte de conserver ce privilège. Vendre c’est bien. Conserver l’attention et la confiance de ses abonnés, c’est mieux ! Quand le moment sera venu, ils sauront vous récompenser.

Comme le dit Gary Vaynerchuk : « Give, give, give and then ask. »

Segmentez et jouez sur la pertinence

Si vous avez un grand nombre d’abonnés, ils n’ont pas tous souscrit à votre newsletter pour les mêmes raisons. Certains services d’emailing comme Mailchimp disposent d’une fonctionnalité de « segmentation » pour vous aider à classifier vos abonnés. Si quelqu’un s’inscrit sur un article de votre blog traitant de SEO, vous pouvez automatiquement lui appliquer une étiquette (ou tag en anglais) SEO afin de lui envoyer des contenus liés au référencement à l’avenir. En procédant ainsi, vous évitez d’importuner des abonnés qui ne sont pas intéressés par un sujet donné.

Conclusion

Tenir une newsletter est quelque chose qui prend du temps si on veut bien faire les choses (comme un blog en fait). Toutefois, si vous décidez de vous lancer dans cette aventure, vous créerez une véritable relation avec vos abonnés. Et ça, c’est un avantage concurrentiel énorme. Si quelqu’un vous préfère, ce n’est pas chez votre concurrent qu’il ira faire ses emplettes.

Et vous, avez-vous une newsletter ? Comptez-vous la rendre plus vivante après avoir lu cet article ?