Archive pour la catégorie ‘Marketing web’

Pourquoi vous devez utiliser la publicité Facebook ?

Mardi 12 janvier 2016

Il y a tellement d’avantages à utiliser Facebook que vous ne pouvez pas passer à côté.

 

1) C’est pas cher et performant !

Il est largement prouvé que le coût d’acquisition de visites ou le coût par actions (CPA) est de loin l’un des plus économique et voir rentable sur Internet. Le milieu s’entend pour convenir que le coût devrait se situer aux environs de 0.25$ par action. Il peut varier de quelques sous à plus de 1$, mais si c’est le cas, c’est que votre publicité et mal ciblé. Revérifiez-là, prenez le temps de la refaire et tester vos différentes publicités entre elles.

2) Pour attirer les gens sur votre site internet

Votre site internet n’est-il pas la plaque tournante de votre entreprise ? Quel sera votre objectif ?

  • Développer une liste de courriels
  • Envoyer les gens sur votre site Internet
  • Vendre un produit ou un service
  • Inviter les gens à vous contacter

Vous souhaitez qu’il se passe quelque chose, mais vous devez être prêt ! Pour se faire il faut les attirer au bon endroit.

2.1 Mais avez-vous une landing page ?

Par là, j’entends que vous devez planifier l’arrivé de cette visite par le développement votre page de conversion. Cette page d’arrivée doit créer un effet entonnoir qui au bout de celui-ci incite votre client à poser une action. Que ce soit laisser un courriel, un formulaire de contacts, faire un achat, partager, etc.

Votre page doit être bien planifié pour réussir !

  • Une image soigné et réfléchie (ergonomie)
  • Un titre très accrocheur
  • Mettez de l’avant les avantages, à quoi répond votre offre ?
  • Vous pouvez ajouter quelques recommandations clients
  • Et surtout, un appel à l’action facile, bien placer et efficace.

Mais ce n’est pas tout, voici d’autres petits trucs que vous pourriez essayer pour bonifier votre landing page

- Vous pouvez insérer une petite vidéo.
- Utiliser les chiffre à la place des bullets point
- Faites votre liste de mots clé pour les placer dans votre texte et ainsi optimiser votre référencement
- Segmenter votre page par des bloc de texte ou des couleurs, ceci permet de mieux organiser le contenu et faire ressortir vos points.

Landing page, Facebook, marketing

3) Facebook permet de cibler vos clients

WOW, comment pouvez-vous être plus efficace et précis ?

Saviez-vous qu’il est possible de prendre votre liste de courriels clients ou encore l’ensemble des gens qui ont qui ont posé un geste sur votre page Facebook (like, partage, commentaire) et demander à Facebook de générer un nombre X de clients potentiels qui ont le même profil que votre base de données ?

Maintenant vous savez que votre investissement ne peut pas être mieux ciblé. Pour savoir comment débuter cliquez ici !

4) Ramenez les clients sur VOTRE site Internet

Supposons que votre client est en processus décisionnel et de recherche. Saviez-vous que pour chaque produit que vous vendez, vous pouvez effectuer un (remarketing) et offrir à votre client potentiel, une publicité pertinente pour le ramener et l’inviter à passer à l’action.

Il y a plusieurs manières de le faire. L’un des plus facile est d’utiliser un pixel de conversion.

Pour connaitre les visiteurs de votre site web, Facebook a besoin de les « traquer ». Autrement dit, de les suivre :

  • d’un point : votre site

  • à un autre : le profil Facebook.

Le pixel, c’est le petit espion qui permet de faire le lien et présenter votre publicité aux bonnes personnes.

 

Voilà, j’espère que cela peut vous donner le goût et la curiosité d’essayer ou d’aller plus loin. je vous invite à oser et tester vos pratique pour voir ce qui est le plus pertinent pour vous.

 

Je vous invite à vous abonner à notre liste d’envoie pour recevoir nos prochains conseils marketing.

 

Newsletter : Pourquoi pas une nouvelle approche ?

Jeudi 7 janvier 2016
NEWSLETTER : ET SI VOUS OPTIEZ POUR UNE NOUVELLE APPROCHE ?

Combien de newsletters attendez-vous de recevoir avec impatience ? Dix, cinq, deux… aucune ? Vos abonnés sont-ils intéressés de la recevoir ? Ou s’agit-il d’un email de plus dans leur boite de réception ? Comme j’ai eu la chance de tester moi-même les différentes stratégies, j’ai eu l’idée de vous partager quelques trouvailles et réussites.

Je sais, vous le savez, il ne faut pas envoyer de la pub. Mais le faites-vous quand même ? Faites-vous seulement teaser vos clients lorsque vous avez une vente, un nouveau produit, un événement…

Je sais pertinemment que le meilleur moyen de développer un réseau, créer des liens et éventuellement faire des ventes, est de bien communiquer avec ses clients. Je le fais depuis 2009 avec Chinookavetnure.com et 90% mon marketing ne passe que par mes bulletins depuis 5 ans.

Une bonne stratégie est de connaître son audience. Vous devez savoir ce qu’ils aiment, répondre à un besoin ou un questionnement.

Mettez-vous à la place de vos abonnés

Imaginez que vous avez besoin d’en savoir plus sur un domaine particulier. Où allez-vous chercher de l’information ? Quelle est la ressource de référence ?  Votre site internet devrait avoir été réfléchi et optimisé en fonction de ces réponses.

Votre courriel sera une main tendu pour attirer les gens sur votre site internet. L’objectif est d’engager la conversation avec eux  via vos courriels et ensuite leur proposer vos produits ou services via votre site Internet.

Envoyer tous les mois les 4 articles publiés sur votre blog n’a franchement pas grand intérêt, il faut aller plus loin. Vous devez savoir ce que votre clientèle souhaite savoir, entendre et recherche. Il faut envoyer le contenu au bon moment pour engendrer un appel action (call-to-action, en latin ;) )

*Une stratégie qui est intéressante serait de préparer une séquence d’emails que tout nouvel abonné va recevoir. Un bon moyen de bien démarrer votre relation, de segmenter votre base de données en leur demandant quel type de sujets les intéressent le plus ?

Votre premier email doit les charmer

Généralement, quand on s’inscrit à une newsletter, on reçoit les premiers messages c’est le meilleur moment pour faire bonne impression. Plusieurs outils permettent de

En effet, au lieu de vous contenter de partager des banalités corporates, optez pour un message plus personnel. Selon la taille de la structure dans laquelle vous travaillez, rédigez un email de ce genre :

Sujet : Bienvenue sur [newsletter] (voici ce que l’on peut faire pour vous)

Contenu : Bonjour [prénom si vous l’avez],

Je suis [votre nom], le [fondateur, président, directeur marketing] de [entreprise/blog] et je vous remercie de vous être inscrit à la newsletter.

D’ici les prochains jours, je vous enverrai des messages dont le but sera de vous aider à [bénéfice principal + d’autres bénéfices éventuellement].

Avant de vous quitter, j’aimerais que nous fassions connaissance.

Pouvez-vous me parler de ce à quoi vous êtes confronté en ce moment ? Je pourrais peut-être vous aider à trouver une solution.

En tout cas, je suis à votre disposition pour échanger.

Bien à vous
[votre nom]
[fondateur, président, directeur marketing] de [entreprise/blog]

 

Avouez que vous n’avez jamais reçu ce genre d’email après vous être inscrit à une newsletter ????

Bien entendu, il faut que vous répondiez à votre abonné lorsqu’il vous répondra.

S’il y a une chose à retenir, c’est de mettre de l’humain dans vos emails. Ne soyez pas le directeur marketing froid qui « balance » un broadcast aux abonnés. Soyez plutôt la personne de confiance qui sera là pour apporter de bonnes infos. Personnalisez également le message donné en exemple pour l’adapter à votre situation. Cela fonctionnera si vous démarrez une nouvelle newsletter ou que vous relanciez une newsletter existante.

Votre but doit être de surprendre agréablement vos abonnés. Ils doivent se dire : c’est bien la première fois que je reçois un tel message d’une newsletter.

Continuez sur votre lancée et créez du lien

Une fois que vous aurez fait bonne impression, vous allez devoir continuer de communiquer avec vos abonnés. Il est certain que les actualités de votre entreprise ne leur apporteront rien de concret. Dans la plupart des cas, ce genre d’email sera supprimé aussi vite qu’il aura été ouvert.

Le premier message était différent, vous devez poursuivre avec les suivants.

De quoi parler dans ce cas ? C’est très simple.

Étant donné que vous avez lu les réponses de vos abonnés concernant leurs problèmes, tout ce que vous avez à faire est d’écrire sur ces sujets su votre blogue. Si vous avez déjà parlé d’un sujet demandé, profitez-en pour leur présenter un article de votre blog (cela peut aussi être une vidéo YouTube, une présentation Slideshare, votre page instagram, ou tout autre type de contenu).

Vous pouvez rédiger un email de ce genre :

Sujet : Comment gérer le [sujet épineux], un exemple concret

Contenu : Bonjour [prénom si vous l’avez],

À chaque fois que quelqu’un s’abonne à la newsletter de [entreprise/blog], je demande quel est leur plus gros problème du moment.

Les abonnés m’ont envoyé un grand nombre de messages concernant [sujet épineux]. C’est pourquoi j’ai pris un peu de temps pour vous en parler dans ce message.

[donner des pistes à explorer en fournissant un contenu pertinent]

D’ici quelques jours, je vous enverrai un message sur [sujet épineux 2], car c’est un autre point à ne pas prendre à la légère.

Bien à vous
[votre nom]
[fondateur, président, directeur marketing] de [entreprise/blog]

Ce type de courriel reste pertinent et répond à des besoins, des questionnements et cet email aura son effet.

Surtout, ne faites pas la promotion de vos produits ou services tout de suite. Votre abonné sait qui vous êtes, s’il estime que vous pouvez l’aider, il vous le fera savoir. À la limite, vous pouvez tenter de conclure la vente si l’abonné répond à cet email pour en savoir plus. Bien entendu, cet email n’est qu’un exemple neutre, mettez-y votre couleur et personnalité !

 

Pensez toujours sur le long terme

Une fois que vous aurez envoyé plusieurs emails de qualité à vos abonnés, vous pourrez promouvoir vos produits ou services. Attention tout de même à ne pas les harceler. Vos abonnés peuvent bien comprendre que vous tentiez de vendre, mais ils ne sont pas là pour ça en premier lieu.

Rappelez-vous que vous avez accès à leur boite de réception. Faites en sorte de conserver ce privilège. Vendre c’est bien. Conserver l’attention et la confiance de ses abonnés, c’est mieux ! Quand le moment sera venu, ils sauront vous récompenser.

Comme le dit Gary Vaynerchuk : « Give, give, give and then ask. »

Segmentez et jouez sur la pertinence

Si vous avez un grand nombre d’abonnés, ils n’ont pas tous souscrit à votre newsletter pour les mêmes raisons. Certains services d’emailing comme Mailchimp disposent d’une fonctionnalité de « segmentation » pour vous aider à classifier vos abonnés. Si quelqu’un s’inscrit sur un article de votre blog traitant de SEO, vous pouvez automatiquement lui appliquer une étiquette (ou tag en anglais) SEO afin de lui envoyer des contenus liés au référencement à l’avenir. En procédant ainsi, vous évitez d’importuner des abonnés qui ne sont pas intéressés par un sujet donné.

Conclusion

Tenir une newsletter est quelque chose qui prend du temps si on veut bien faire les choses (comme un blog en fait). Toutefois, si vous décidez de vous lancer dans cette aventure, vous créerez une véritable relation avec vos abonnés. Et ça, c’est un avantage concurrentiel énorme. Si quelqu’un vous préfère, ce n’est pas chez votre concurrent qu’il ira faire ses emplettes.

Et vous, avez-vous une newsletter ? Comptez-vous la rendre plus vivante après avoir lu cet article ?

Les sites web responsive

Dimanche 13 janvier 2013

Connaissez-vous le web design responsive ?

Il a fait son entré au début de l’année 2012 et fait son chemin tout au long de l’année pour se tailler une place de choix dans les stratégies de développement web et marketing.

Pourquoi créer un site web mobile ?

Selon Google, 20% de toutes les recherches sur son moteur sont locales. Mais, 95% des recherches effectuées sur Google à partir du mobile sont des recherches locales.

Lesquelles recherches déclenchent un appel dans 61% des cas. A ce stade, il faut mentionner que 81% des internautes préfèrent les sites mobiles aux applications mobiles.

Et, selon toujours Google, les recherches mobiles ont augmenté quatre fois plus entre 2010 et 2012. Or, déjà en 2013, il y aura plus d’accès à internet par le biais d’un appareil mobile que par un ordinateur. Sans oublier qu’en 2015, Google estime qu’il y aura autant de mobiles connectés que d’habitants sur Terre. De plus, Google et Bing recommandent formellement l’utilisation du responsive design.

La méthode principalement utilisée est de modifier la mise en forme CSS de la page en fonction de la taille du navigateur. Le plus simple pour comprendre ce fonctionnement est d’ouvrir un site comme 3200 tigres sur un ordinateur et de réduire progressivement la taille de la fenêtre du navigateur.

responsive, adaptative, design, web,

Le site se métamorphose pour s’adapter à la taille d’affichage disponible. On voit les différents paliers de mise en forme : ordinateur, tablette et téléphone intelligent. Le contenu de la page reste identique mais la disposition est modifiée pour prendre en compte la spécificité de chaque terminal.

En fonction de la taille de l’écran, certaines images sont recadrée, redimensionnées, la taille des titres change et certains contenus disparaissent même (c’est le cas de la photo du tigre sur mobile).

Comme on peut le voir cette technique est très puissante et présente beaucoup d’avantages. Néanmoins, si le résultat semble couler de source, le choix du responsive design implique des conséquences ergonomiques et techniques qu’il faut évaluer avant de se lancer.

responsive, adaptative, design, web, sirocco

Vous aurez rapidement remarqué que les responsive web design sont tous fait sur le même gabarit. Car en fait le principe fonctionne sous forme de colonnes qui se repositionneront selon le type d’appareilles que vous utiliserez.

responsive, web, adaptative, design

Le Responsive Design est une technologie émergente, de ce fait, il n’existe pas encore beaucoup de ressources pour concevoir un site de ce type et les meilleures pratiques ne sont pas encore nécessairement identifiées. De plus, les technologies des terminaux mobiles n’en finissent pas d’évoluer, compliquant la tâche des développeurs.

Le développement d’un site web en responsive design demande un peu plus de préparation et de recherche qu’un site classique. Nous avons pu constater que même si cette technologie est à la base très performante, elle possède quelques limites.

 

Les inconvénients du responsive

- Exige une conception un peu plus compliquée, plus longue et donc, plus coûteuse aussi.

- Devient plus complexe à programmer pour les sites à forte interaction, notamment pour le commerce en ligne.

- Exige une grande quantité de codes qui peut ralentir légèrement le téléchargement du site mobile, comparé à un site mobile dédié.

 

Source des images : Smashing magazine, WorkbySimon, Networkintellect et Sirocco via 3200 Tigre

marketing d’embuscade aux jeux olympiques

Mercredi 25 juillet 2012

Vous vous rappelez le (ambush marketing), le marketing d’embuscade des jeux Olympiques ? Ce marketing que font les annonceurs pour profiter d’un événement et faire comme si leur nom y était associé ? Cette année Nike a lancé sa campagne (D’ambush marketing) et je dois dire que je l’aime bien ! À l’instar d’Adidas qui eux ont payé pour être commanditaire officiel.

Ce n’est pas la première fois que ça arrive et le CIO avait annoncé qu’ils allait être plus stricte et protéger ou éclaircir les zones grises alors voilà Nike s’est lancé dans l’arène, voyons ce que ça donnera ?

Même chose du côté de Londre, une agence prétend être le commanditaire officiel d’un événement athlétique majeur de Londre (en France). Il a placardé la ville avec ces affiches et panneaux publicitaire.

marketing d'embuscade, olympics, London, Sirocco

Ces campagnes créatives sont très intéressantes à suivre et d’analyser la confusion que peuvent laisser ces campagnes dans la tête des gens. Il y en a aussi au Québec qui sont tout aussi intéressantes comme lors des campagnes électorales où nous avions vue Moors apposer des affiches sous celles des différents partis où l’on pouvait deviner que les politiciens étaient (habillés) par Moors ils avaient mis le bas pantalon à l’affiche.

« Unstoppable »

Lundi 9 juillet 2012

L’image parle d’elle-même… La nouvelle campagne du Comité paralympique canadien conçue par BBDO est assez frappante et évocatrice du cheminement d’un athlète paralympique. Bravo pour ce concept !

 

Comité paralympique canadien

 

Nouvelle image pour Omnium Gervais-Talbot

Mercredi 30 mai 2012

L’an dernier Yan Blanchard fondateur de Sirocco et de Chinookaventure.com partait guider un voyage au Kilimandjaro pour la fondation Mira. Dans le cadre de la levée de fond, l’Omnium Gervais-Talbot a consentit à offrir 10 000$ à la cause afin de permettre l’achat d’un chien Mira et le redonner à la communauté de Saint-Hyacinthe. Ce chien ira à un enfant atteint d’une maladie (aveugle, autisme, mobilité…).

Comme le geste a été généreux et spontané, Yan à voulu contribuer à son tour en offrant une campagne virale dans les médias sociaux en plus d’une toute nouvelle image pour leur site internet. Celui-ci permettra cette année d’amasser des fonds directement en ligne et Sirocco a proposé un concours viral via leur page Facebook pour aider à la levée de fonds de la fondation caritative.

Nous espérons que le lancement du nouveau site permettra une meilleure visibilité et saura attirer de généreux donateurs pour soit l’encan silencieux ou tout simplement pour le concours en ligne. Bonne chance à l’Omnium Gervais-Talbot, merci pour votre générosité et voilà, Sirocco vient de donner au suivant ;)

Pour participer au concours : Facebook !

sirocco, médias sociaux, site internet, omnium, Gervais, Talbot, gervais-talbot

Lancement de Sorties Saint-Hyacinthe

Mardi 29 mai 2012

Nous venons de lancer la nouvelle plateforme Facebook – Sorties Saint-Hyacinthe – qui propose quelques idées d’événements et destinations touristiques. Entre autre, il y a les spectacles en plein air – Les beaux Mardis Casimir – qui attirent en moyenne entre 1500 et 3000 personnes par soir. Des spectacles gratuits pour tous les goûts, une programmation tout aussi intéressante que diversifiée.

Il y aura bien sûr le Rendez-vous des papilles, la sortie gourmande incontournable de la Montérégie, l’Exposition Agricole de Saint-Hyacinthe qui d’année en année fracasse des records de participations. Les visiteurs pourront également s’enivrer d’odeurs et de couleurs au Jardin Daniel A. Séguin qui propose plus de 20 jardins thématique avec 50 000 espèces différentes… Et bien d’autres événements (Centre expression, projection, le marché centre de Saint-Hyacinthe…) !

Sirocco est très heureux de s’occuper des médias sociaux pour la ville de Saint-Hyacinthe en étant créateur de la stratégie et le gestionnaire de communauté pour dynamiser le tourisme Maskoutain.

médias sociaux, facebook, Sorties Saint-Hyacinthe, tourisme, Sirocco, Beaux mardis Casimir, parc, plein air,

On aime ça!

Vendredi 20 janvier 2012

Nike lance un nouveau petit gadget, le Nike + Fuelband. Pour promouvoir le lancement, Nike à mis en ligne un spot publicitaire composé de nombreuses images issues du monde du sport, de la musique mais aussi du cinéma et autres. Le Nike+ FuelBand sera compatible avec l’iPhone 4s et l’iPod Touch 4G. Une version Android arrivera plus tard dans l’année. En revanche, la connexion avec un mobile n’est pas obligatoire pour utiliser le FuelBand, qui se connecte également en USB.

La pub vaut le détour!